> Le club>Actualités

Une équipe pas à sa place

Gardien de but d’Istres, Vincent Gérard nous donne la température à Istres avant le match de samedi où les cristoliens sont attendus.

Vincent, vous retrouvez Créteil samedi, une équipe qui a dû vous laisser un bon souvenir du match aller avec cette remontée de quatre buts en moins de deux minutes…

C’est sûr que c’est un bon souvenir. Sur le coup, nous pensions avoir fait un bon résultat parce que faire une match nul à Créteil n’est pas facile. Après, c’est vrai que Créteil a eu un peu plus de mal donc au final, cela fait un match nul contre une équipe qui n’est pas bien classée. Du coup, c’est mitigé parce que sur le coup, nous pensions avoir gagné un point et au vu de la saison, c’est presque un point qu’on a perdu. Mais c’est vrai que nous avons fait un truc très rare et qui reste quoiqu’il arrive un souvenir.

Après un début d’année 2010 difficile, vous comptez sur ce match pour vous relancer ?

C’est sûr qu’on a fait une véritable contre performance contre Cesson. Après, bon nous avons pris dix buts à Flensburg, dix à Montpellier mais nous faisons quand même match nul contre Flensburg à la maison. Au niveau du résultat, à part contre Cesson, ce n’est pas grave. Mais au niveau du jeu, encore une fois, à part le match de Cesson, je pense que nous avons plutôt bien joué par moment, avec des trous, contre des équipes plus fortes que nous. Effectivement, nous comptons sur ce match pour mettre en valeur statistiquement le fait que nous défendons plutôt pas mal en ce moment et que nous sommes performants sur le terrain.

Malgré la victoire en Coupe de la Ligue l’an passé, votre équipe reste un club jeune en LNH. La Coupe d’Europe vous a-t-elle apporté de l’expérience ?

Une équipe jeune, je ne sais pas trop. Nous avons quand même de l’expérience. Après, oui, en terme d’âge, effectivement. Mais nous avons quand même Robert Lis qui est vieux, Bastien Cismondo, Michaël Keller, ça c’est pas des tout jeunes. Mais effectivement, nous sommes plutôt une équipe qui est toute jeune, nous ne sommes pas une équipe de vieux bricards. Après, au niveau de la Coupe d’Europe, nous avons vu vers quoi nous devions aller, ce qu’est le très haut niveau. C’est toujours intéressant de se confronter avec ce qu’il se fait de mieux au niveau européen pour pouvoir tirer vers le haut.

Ils sont peut-être partis sur une nouvelle dynamique.

Selon vous, quelles sont vos forces?

Je pense que nous avons une bonne défense. En attaque, nous avons des joueurs qui sont performants. A chaque match, un joueur est capable de sortir. Après, nous nous appuyons d’abord sur une bonne défense parce que c’est ce qui fonctionne le mieux. Ces derniers matches, nous avons un peu moins bien défendu mais je pense que c’est vraiment notre point fort.

Que redoutez-vous de cette équipe de Créteil?

Qu’est-ce que nous redoutons ? Déjà le fait qu’ils aient changer d’entraîneur. Ils sont peut-être partis sur une nouvelle dynamique parce qu’ils ont battu Ivry. Après, nous ne redoutons rien de plus que d’autres équipes. Nous savons que c’est une équipe qui n’est pas à sa place, qui a de bons joueurs, que ça va être un match difficile. Nous allons essayer de nous le rendre facile.

Le public d’Istres est réputé pour mettre de l’ambiance et la pression sur l’équipe adverse…

L’ambiance de la salle ? Nous aurions aimé ces derniers temps, avoir plus de monde. Après, ce n’est pas encore Montpellier, Chambéry ou Dunkerque. C’est toujours mieux de jouer quand il y a du bruit. Mais je pense que pour l’ambiance à Istres, c’est mieux qu’auparavant. Et quand on va à Flensburg, on voit vers quoi on doit tirer, des matches devant 4000 personnes.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :