>

Trois quarts d’heure de rêve

Les joueurs de l’US Créteil Handball ont tenu la dragée haute au Paris Saint-Germain pendant 45 minutes avant de s’effondrer (26:35).

On est prêt à parier que, dans les travées du Stade Pierre de Coubertin, certains supporters cristoliens ont cru à l’exploit. Et on va être honnête, nous aussi. Pendant 45 minutes, nos Béliers ont regardé les yeux dans les yeux le champion de France en titre. Pendant les dix premières minutes d’abord, où nos joueurs, en jouant tambour battant, n’ont pas laissé leurs adversaires prendre le large d’entrée de jeu.

Cela n’a duré qu’un temps, néanmoins, puisque poussant tous les ballons par Luc Steins, Paris se décrochait petit à petit, jusqu’à prendre cinq longueurs d’avance à la vingtième minute de jeu. Mais Créteil allait recoller, notamment grâce aux arrêts de Dylan Soyez et aux coups de semonce de notre arrière gauche Thiago Ponciano. Djekic appuyait sur l’accélérateur, Paris perdait quelques ballons et, à la pause, les deux équipes étaient à égalité parfaite (16:16).

Toujours grâce à notre gardien, mais aussi avec un très bon Djordje Djekic (6 buts), les Béliers allaient continuer à croire à l’exploit après le repos. Un arrêt à six mètres par ci, un tir à travers par là, on sentait les stars parisiennes un peu moins sûres de leur coup. D’autant que, malgré les rotations, Créteil restait dans la rencontre. Mais la logique allait finir par frapper, durement. Andreas Palicka se réveillait dans la cage adverse, tandis que Kamil Syprzak se montrait inarrêtable à l’autre bout du terrain, jusqu’à scorer douze buts. Un quart d’heure plus tard, à l’issue d’un dernier 5:0, Paris terminait en l’emportant de neuf buts, 35 à 26, le plus gros écart du match. Mais les Cristoliens nous ont fait quand même un peu rêver, pendant quarante-cinq minutes, et repartent de Coubertin avec quelques certitudes avant les premières échéances.

Les stats

Paris – Créteil | 35 – 26 (MT 16 – 16)  

Statistiques Paris :
Gardiens : 
Palicka A. 12/37, Green J. 0/1 

Buteurs : 
Bzdynga V. 2/2, Steins L. 1/4, Ntanzi S. 0/1, Keita A. 0/0, Kristopans D. 3/4, Sole F. 0/0, Toft Hansen H. 1/2, Balaguer D. 3/8, Grebille M. 4/5, Syprzak K. 12/13 (dont 4 pen), Gibelin Y. 0/2, Prandi E. 8/12, Loredon G. 0/0

Statistiques Créteil :
Gardiens : 
Soyez D. 14/47, Jandric T. 0/1 

Buteurs : 
Anzuini A. 0/0, Lopez Alvarez M. 2/3 (dont 1 pen), Aman V. 3/3, Djekic D. 5/10, Babic A. 2/2, Rigault K. 1/3, Alves Ponciano T. 6/11 (dont 2 pen), Poignant J. 0/0, Barbeito A. 4/5, Paredes Lapena P. 0/0, Deen S. 1/1, Ferrandier L. 0/0, Butorac B. 2/5, Vladyslav D. 0/1 

Arbitres du match : PICARD T. , VAUCHEZ P.  

La décla

« Il y a énormément de positif dans ce match, on regarde Paris dans les yeux jusqu’à la 50ème. Alors on est déçu, on aurait eu moins de temps faible, on aurait peut-être pu les emmener dans un money-time, il faut garder à l’esprit qu’on jouait Paris, une grosse machine » voulait garder notre portier Dylan Soyez. « Il y a beaucoup de choses qu’on pourra garder dans les prochaines semaines pour continuer à travailler. »

Autres articles

Suivez nous