> Le club>Actualités

Réactions après Créteil-Nantes

Thierry Anti

C’est toujours difficile de revenir à Créteil parce qu’il y a un côté sentimental qui reste. Maintenant, ce sont des adversaires, c’est toujours difficile à gérer. J’ai toujours plaisir à revenir ici, ça me rappelle de très bons souvenirs.

A la mi-temps, j’avais prévenu mes joueurs quant à une possible remontée de l’US Créteil en deuxième période. C’était sûr que le public allait pousser, Créteil est habitué à ce genre de situation. Je suis déçu parce qu’à un moment donné, nous avons bloqué en attaque en raison de la fatigue, notamment pour notre demi-centre. Je n’ai pas encore la deuxième solution à ce poste parce que mon autre demi-centre est blessé. Je n’ai pas eu cette solution et à ce moment-là, l’équipe a eu du mal à jouer calmement et à poser le jeu.

Nous n’avons mis que dix buts en deuxième période. Ce n’est pas étranger. Créteil a joué crânement sa chance. Le match nul est finalement équitable même si nous aurions pu perdre avec ce pénalty un peu généreux en fin de match. Ils ont eu la balle de gagne et ils ne l’ont pas mise. Quelque part, il y a une justice parce que nous méritions quand même de revenir avec au moins un point.

En tout cas, je souhaite une bonne saison à l’US Créteil. Je pense qu’il y a des joueurs de qualité dans cette équipe et ils ne vont pas rester à ce niveau-là, à moins qu’il y ait des blessés..

David Peneau

Pour moi, c’est un point de perdu. Avant le match, j’avais dit à mes joueurs que l’objectif était de gagner les quatre derniers matches avant la trêve pour recoller le milieu du tableau. Maintenant, vu la physionomie du match, nous avons été menés tout le temps. Les joueurs ont quand même fait preuve de courage puisqu’ils sont revenus. Nous avons même failli gagner. Et puis, je n’ai pas l’habitude de dire ça mais nous avons eu un arbitrage pitoyable. Du coup, de faire match nul et d’avoir failli gagner, nous revenons de loin.

Nous avons mal abordé le match, peut-être dû à la peur de mal faire. Nous ne produisons pas les mêmes prestations à domicile et à l’extérieur. La semaine dernière, ils ont fait un super match à Saint-Raphaël malgré la défaite dont nous n’avons pas à rougir parce que c’est une grosse équipe. Nous n’arrivons pas à reproduire cela à domicile et c’est dommage parce que c’est devant nos supporters qui sont nombreux. J’espère vraiment que nous allons gagner face à Nîmes.

C’est un groupe très jeune, avec peu d’expérience. Il y a des erreurs de jeunesse qui vont se gommer au fur et à mesure. Déjà, je trouve que nous faisons moins d’erreurs. C’est une « immaturité ». Nous avons eu dix immanquables et nous n’avons pas encore assez d’arrêts de gardien pour gagner des matches.

Pour le tireur de pénalty, je prends mes responsabilités. J’ai choisi Uros Mitrovic parce que Borko (NDLR: Borislav Nikolic) était sous les deux minutes. Il me restait des jeunes mais 17 ans.. je ne pouvais pas faire ça. Yannick Limer ne pouvait pas tirer non plus. Je pensais qu’il était celui avec le plus d’expérience mais je me suis trompé. C’est dommage parce que nous perdons un point mais bon, j’assume mes responsabilités.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :