> Le club>Actualités

L’adversaire : Nicolas Tournat (Nantes)

Pivot international, Nicolas est un incontournable du championnat. Et s’il va le quitter en fin de saison, le nantais compte bien réaliser une belle saison.

Nicolas, vous faites un début de championnat presque parfait avec une seule défaite, face au PSG. Quel regard portes-tu sur cette entame de saison ?
N.T. : On ne se connaissait pas encore assez en J2, face au PSG mais Paris reste Paris et je ne sais pas si le résultat aurait été différent avec tous les joueurs absents. Nous avons livré une bonne partie et c’était bien pour notre suite.

Y’a-t-il eu une phase de transition avec votre « nouvel » entraîneur (NDLR : Alberto Entrerrios est passé d’entraîneur adjoint à entraîneur principal) ?
N.T. : Nous connaissions déjà Alberto mais forcément, il a amené de nouvelles choses, un nouveau jeu. Cette nouvelle équipe a appris à se connaître. Cela se passe super bien avec les nouveaux, on a un super groupe qui est assez jeune donc ça reste pus facile pour discuter. Tout le monde a envie d’avancer dans le même sens et c’est bourré de talent.

On connait le joueur que tu es, à disputer les matchs à fond mais abordes-tu différemment cette saison qui est ta dernière à Nantes (NDLR : Nicolas rejoindra l’équipe de Kielce à l’issue de la saison) ?
N.T. : Je suis toujours à fond, oui. Mais j’ai vraiment envie de gagner un titre cette saison avec Nantes, ou plusieurs. Une coupe. Le championnat pourquoi pas mais si ça va être compliqué. Il faut rester lucide là-dessus. Mais une Coupe d’Europe, ce serait vraiment génial. J’aimerais bien gagner ça avec Nantes avant de partir, ce serait super.

Ton équipe affronte Créteil, comment vous voyez cette équipe?
N.T. : C’est une très bonne équipe. J’ai dit la même chose lorsque l’on a affronté Chartres et Tremblay. Même si on a gagné largement, les équipes n’étaient peut-être pas à leur niveau. Tremblay est capable d’accrocher Montpellier, a battu largement Toulouse. Chartres a tenu Paris, a perdu de deux buts face à Aix. Créteil est allé gagner à Nîmes. Donc il y a de bonnes équipes dans ce championnat, tout le monde peut battre tout le monde. Il faut prendre le match le plus sérieusement possible puisque Créteil est une très bonne équipe.

Les écarts ne sont-ils pas dus aussi au fait que vous respectiez ces équipes, justement ?
N.T. : Si, bien sûr. On apprend encore à se connaître alors on s’applique. On joue tous les matchs sérieusement donc on continue à travailler. On peut encore faire mieux parce que l’on fait encore quelques erreurs.
Et donc pour les écarts, même si nous avons fait le travail, ce n’était pas la valeur des équipes, je pense.

Gardes-tu en tête l’Équipe de France, d’autant plus que tu changes de club la saison prochaine avec un changement de dimension ?
N.T. : Oui, je pense qu’il y aura un après JO. Mais d’ici là, je serai toujours prêt au moindre coup de fil parce que c’est quelque chose que je travaille tous les jours, en plus d’être performant avec mon club. Porter le maillot bleu est mon but final, c’est un rêve et je me bats pour ça.

Créteil / Nantes
Journée 6 – Lidl Starligue
Mercredi 09.10 à 20h30
En direct sur beIN SPORTS MAX 6

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :