> Le club>Actualités

CDL – Limoges/Créteil : Qualification dans la douleur

Après deux défaites à l’extérieur en championnat et, toujours privée de nombreux joueurs pour cause de blessure (TOTO, MALINOVIC, ALONSO, CASTRO et MOKRANI), l’US Créteil se déplaçait ce dimanche à Limoges (Pro Ligue), pour y disputer son huitième de finale de Coupe de la Ligue.

Dans une rencontre qui a tout d’un piège pour les joueurs de Cristophe MAZEL, ce sont les locaux qui prennent le meilleur départ, sous l’impulsion du pivot Jonathan ROBY qui ouvre le score sur pénalty (5/6 dans cet exercice), bien suivi dans la foulée par Xavier MOREAU qui trompe aussi Mickaël ROBIN. Vilius RASIMAS, arrivé cet été en provenance de club d’Oissel Rouen, s’illustre d’entrée en repoussant les deux premières tentatives cristoliennes. Martin PETIOT trouve finalement le chemin du but après quatre minutes de jeu, imité par le demi-centre Antoine FERRANDIER, permettant à l’USCHB de recoller à 3-2.

RASIMAS continue son show dans la cage limougeaude et dans le sillage de son infranchissable gardien, le LH87 parvient de nouveau à créer l’écart, s’appuyant sur Jonathan ROBY qui inscrit trois buts coup sur coup (7-4). Plus appliqué en défense, Créteil pousse Limoges à la faute et en contre attaque, rattrape de nouveau son retard grâce aux buts signés CARDINAL et TOROMANOVIC (8-8). Mais quand ce n’est pas au gardien lituanien, les cristoliens, maladroits, se heurtent aux montants. Maladresse qui, une nouvelle fois, profite aux joueurs de Nenad STANIC qui reprennent les commandes de la rencontre. A la pause, Limoges rejoint les vestiaires avec 5 buts d’avance (15-10), soit le plus gros écart de la rencontre.

Dès le début de seconde période, Créteil va prendre un bien meilleur départ en marquant trois buts consécutivement (15-13). RASIMAS, toujours impeccable, enchaîne à nouveau les parades, permettant à Limoges de reprendre son avance après des buts de DUDE et AITSAHALIA (18-14). Forts d’une défense devenue moins permissive, les partenaires de CSEPREGHI , grappillent petit à petit le déficit accumulé en première période. L’arrière gauche roumain inscrit alors cinq buts en l’espace de dix minutes et permet à l’USCHB de repasser devant à moins de dix minutes du terme (20-21).

Alors que les limougeauds s’accrochent et répondent par l’intermédiaire de DUDE puis BASMALIS GOMEZ, Mickaël ROBIN, pourtant plus discret que son homologue limougeaud, sort une parade décisive face à Jérémy DARRAS, empêchant Limoges de reprendre la tête. Toujours dos à dos à moins de deux minutes du terme (24-24), Créteil va profiter de l’exclusion temporaire de Igor MANDIC, pour inscrire un dernier but par l’intermédiaire de CSEPREGHI (portant son total à neuf unités) et sceller une victoire acquise dans la difficulté.

Comme à Nancy lors du tour précédent, l’US Créteil aura eu bien du mal à se débarrasser du pensionnaire de Pro Ligue, mais continue son aventure dans la compétition. Les joueurs de Cristophe MAZEL connaîtront leur prochain adversaire lors du tirage au sort des quarts de finale, qui se déroulera le mardi 8 novembre à 11h.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :