> Le club>Actualités

PL – MASSY/CRETEIL 22/24 : On finit en beauté !

Pour le dernier match de l’année 2018, c’est un derby qui attendait les cristoliens. Chez son voisin massicois, 7ème avant la rencontre, Créteil avait une belle carte à jouer au classement. L’entame de match donnait lieu à un mano a mano entre deux équipes en échec offensivement (3-3 à la 11′). Mais Créteil passe peu à peu devant. Une première occasion de faire le break que ne conclut pas Boïba Sissoko sur 7m, puis un passage en zone de Javier Borragan laissent Massy revenir au score. Les arrières ne sont pas en verve et les Ciels et Blancs s’en remettent à Valentin Aman pour marquer (2/2 à la 18′). Un beau travail de Pablo qui lâche une passe dans le dos à Valentin permet aux hommes de Pierre Montorier de reprendre l’avantage (7-8 à la 21′). Pour son premier tir, Gustavo qui a remplacé Javier, trouve les filets (8-9 à la 23′). Le score reste serré tant les val de marnais éprouvent quelques difficultés à scorer. En témoigne cette double parade de Poirier. Conjuguée à un 7m généreux, le score bascule en faveur de Massy (10-9 à la 26′). De chaque côté, les tireurs arment trop vite (53% de réussite pour Massy contre 43 pour Créteil à ce moment du match). A une minute du terme, Tarik Hayatoune pose son temps-mort. A la pause, Créteil mène d’un but (10-11).

Le festival de maladresses continue des deux côtés en deuxième période. Aucune équipe ne réussit à se dégager. La rencontre est toutefois sur le thème de la courtoisie. Le premier « 2 minutes » est donné à la 35′ et Johann Caron. Période peu fructueuse pour les cristoliens qui ne prendront qu’un but d’avance. Pour une cheville qui tourne, Pablo Marrochi sort. Yoann Gibelin le supplée. Javier un peu en dedans donne l’idée à Pierre Montorier d’envoyer Gustavo Rodrigues à l’échauffement (40′). Et il marque (16-16 à la 41′). Finalement Pablo fait son retour. Boïba Sissoko marque son cinquième but de la rencontre après que Gustavo ait fait le ménage pour lui. Le temps mort posé par Massy permet de revoir des buts (6 minutes sans marquer pour Massy contre 3 pour Créteil). On entre dans les dix dernières minutes et Créteil a la balle de +2. Et il aura fallu s’y reprendre à deux fois (18-20 à la 51′). Les supporters présents en nombre donnent encore plus de voix. Et ils ont raison (18-21 à la 52′). Mais Guynel Pintor prend 2 minutes. Le suspense reste entier (19-21 à la 52’30). Créteil pose un TM. Pablo fait un marché et voit Massy revenir à un but. Et c’est là qu’Antoine nous sort un tir en appui en pleine lucarne. Mika fait l’arrêt sur l’action qui suit 20-22 à la 24′). Et Boïba s’y met aussi. +3 pour Créteil (20-23 à la 55′). La tension est palpable en cette fin de match. Félix Taillefond qui a remplacé sur la feuille un Dylan Soyez absent momentanément n’arrête pas un 7m. Mais rien de grave puisque Créteil marque un but important par l’intermédiaire de Javier Borragan (21-24 à la 58′). Massy pose son dernier temps mort et va tenter le coup de la dernière chance. Et c’est un kung-fu… manqué. Mais un 7m et 2 minutes pour Jensterle va rendre la fin de match suffocante (59′ 22-24). Créteil sort son gardien. La balle est cafouillée mais Massy ne vise pas bien le but vide. TM pour Créteil. Ca sent la première victoire à l’extérieur cette affaire. Et c’est le cas !

STATS

Robin (9 arrêts dont 0/4 aux 7m), Taillefond (0/1),
Borragan (6/9),Jensterle, Gibelin (0/2), Rodrigues (2/5), Ruiz, Aman (3/5 dont 1/1), Poignant, Pintor, Zerbib (1/3), Sissoko (9/12 dont 1/2 aux 7m), Ferrandier A.(1/4), Deen, Marrochi (1/7), Ferrandier L. .



Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :