> Le club>Actualités

« Nous concentrer sur le positif » Javier BORRAGAN

Après une belle prestation – vaine – face à Dunkerque, Créteil va débuter sa saison en championnat. L’occasion pour le nouvel arrière droit cristolien Javier Borragan de retrouver ses anciens coéquipiers, et pour USCHB.fr de vous le faire découvrir un peu plus.

La saison a débuté officiellement samedi. Quelles sont tes impressions après ce match contre Dunkerque ?
J.B. : Je crois qu’on a fait quarante minutes de haut niveau. Nous étions devant Dunkerque durant plus de vingt-cinq minutes. De notre côté, le niveau est descendu. Je ne sais pas si c’est physiquement mais nous avons connu pas mal de déchets techniques par la suite. Nous avons perdu mais nous devons nous concentrer sur les aspects positifs de ce match.

Vendredi, le championnat commence avec Nancy, une équipe que tu connais bien…
J.B. : Oui, l’effectif n’a pas beaucoup changé, le coach est le même. Je les connais bien mais ils me connaissent bien aussi. J’ai essayé d’aider un peu Pierre Montorier, à comprendre cette équipe de Nancy, sa façon de jouer. Le match sera de toute façon, très difficile là-bas mais on va tout faire pour la victoire.

Nous travaillons toujours à 100% et j’aime bien ça.

Javier BORRAGAN

Quelles sont les différences entre Nancy et Créteil ?
J.B. : À Créteil, le club est beaucoup plus professionnel. À Nancy, ils travaillent pour l’être de plus en plus, ils sont sur le bon chemin mais Créteil est un club historique avec des structures plus importantes. Nous avons la qualité pour aller tenter de jouer les playoffs. À Nancy, la saison passée, c’était difficile mais là, pourquoi pas. Après, il peut se passer plein de choses durant la saison.

La prépa n’est pas la même chose que la compétition. Je pense que Pierre (Montorier) a essayé de chercher des solutions et les meilleures façons de nous faire jouer donc pour l’instant, je ne peux pas dire si on me demande de faire la même chose ou non, qu’à Nancy. En tout cas, là-bas, j’étais un joueur important, je tirais souvent au but. Je vais essayer d’être aussi important à Créteil.

Javier face à Pontault-Combault

Comment définirais-tu ta relation avec tes coéquipiers ?
J.B. : Très bonne. Nous sommes sur une bonne dynamique. Nous travaillons toujours à 100% et j’aime bien ça. Dans le vestiaire, Il règne une bonne ambiance. Pour les nouveaux joueurs, l’intégration s’est faite facilement, aussi parce que le staff a changé. Les choses semblent repartir à zéro pour tout le monde. C’est un nouveau cycle. 

Ta relation avec Gustavo Rodrigues…
J.B. : Très bonne aussi. J’ai joué à Lisbonne donc je parle portugais. Je n’ai jamais eu de problèmes avec mes coéquipiers sur le poste. Nous devons nous battre sur le terrain et c’est Pierre qui décide qui va jouer. Si c’est Gustavo, je vais l’encourager pour qu’il donne le meilleur.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :