> Le club>Actualités

LSL-Saran/Créteil 32-37 : l’US Créteil s’offre le droit de rêver !

En déplacement à Saran, premier non relégable avec quatre unités de plus au compteur, l’US Créteil s’est totalement relancée dans la course au maintien en s’imposant 37-32 et s’offre le droit de croire un peu plus à son maintien en première division à trois journées de son terme.

A son arrivée dans une Halle des Sports du Bois-Joly à guichets fermés pour l’occasion, l’équation était simple pour l’US Créteil Handball : en cas de défaite, la formation val-de-marnaise serait distancée et donc condamnée à la descente en ProLigue. Malgré la pression du résultat, ce sont bien les protégés de Christophe MAZEL qui débutent la rencontre de la meilleure des manières. Impliqués et appliqués, les Ciels et Blancs prennent rapidement les commandes grâce à leur meilleur buteur Hugo DESCAT (6 réalisations au total) et forts d’une base arrière PETIOT, CASTRO, PEREIRA adroite à longue distance (7-3, 10″).

Même si son maître à jouer Tomi VOZAB (absent de longue date pour cause de blessure) est rapidement lancé dans la rencontre, le SLHB ne parvient pas à se remettre sur les bons rails. A l’instar de son compère de l’aile gauche, Youenn CARDINAL brille sur son aile et permet à Créteil de creuser un peu plus l’écart (15-7, 20″). Malgré l’exclusion temporaire de Guynel PINTOR, omniprésent en défense, l’entrée en jeu d’Alexis POIRIER dans les buts, et un léger sursaut d’orgueil des saranais, les cristoliens rejoignent les vestiaires à la pause avec une avance confortable (18-13).

Au retour des vestiaires, Alexandru CSEPREGHI et Nuno PEREIRA reprennent leur travail de démolition, trouvant systématiquement la faille au tir. Après dix minutes de jeu en seconde période, l’écart est à nouveau de huit buts (25-17). Mieux encore, Hugo DESCAT et Youenn CARDINAL, auteur d’une superbe roucoulette, continuent leur festival offensif, portant l’écart entre les deux équipes à dix buts (31-21, 47″). Malgré un ultime baroud d’honneur des joueurs locaux, leur permettant de recoller à trois longueurs (31-34) à trois minutes du terme, un nouveau but inscrit par Boïba SISSOKO et deux parades successives de Mickaël ROBIN (10 arrêts) viennent sceller définitivement la victoire de l’US Créteil, qui peut respirer un grand coup.

A trois journées de la fin de saison, les joueurs de Christophe MAZEL ne comptent plus que deux longueurs de retard sur Saran et trois sur Cesson-Rennes (battu à domicile par Sélestat 22-24) avec un calendrier plus clément que leurs adversaires directs dans la lutte pour le maintien. Mercredi, lors de la prochaine journée de Lidl StarLigue, les Béliers recevront Toulouse au Palais des Sports tandis que Saran et Cesson-Rennes se déplaceront respectivement à Paris et Saint-Raphaël.

STATS

M.SUNJIC, M.ROBIN (10 arrêts)
G.CARABASSE, H.DESCAT (6/7 dont 2/2 aux 7m), B.RICHERT (1/1), M.TOROMANOVIC (4/4), G.PINTOR, B.SISSOKO (1/1), A.FERRANDIER (1/1), N.GRILO PEREIRA (5/11), A.CSEPREGHI (5/8), Y.CARDINAL (7/8), M.MOKRANI, J.CASTRO (4/5), M.PETIOT (3/4).

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :