> Le club>Actualités

LSL – Créteil/Sélestat : « Nos supporters aussi méritent des victoires »

Toujours privée de victoire en championnat, l’US Créteil Handball est de retour au Palais des Sports ce mercredi pour y affronter une autre équipe au départ compliqué, Sélestat. Le demi centre Antoine Ferrandier fait un point sur la rencontre qui attend les cristoliens demain.

Antoine, après deux journées, le bilan de l’US Créteil en championnat est compliqué avec deux défaites lors des deux premières rencontres. Comment se porte le groupe ?

A.F : Le groupe a envie de réellement débuter sa saison, de prendre ses premiers points à la maison. On rencontre demain un adversaire qui, sur le plan comptable, en est au même stade que nous en championnat. Ce match est capital pour lancer la saison, effacer les débuts difficiles, mais aussi pour se rassurer.

Peux tu revenir rapidement sur la rencontre perdue la semaine dernière à Aix-en-Provence?

A.F : On a entamé le match de manière catastrophique, avec beaucoup de mauvais choix en attaque, pas de repli défensif, des tirs hors cadre. On a pas mis les ingrédients qu’il fallait pour débuter à l’extérieur et face à Aix. On a réussi à revenir au courage, en étant plus sérieux, en appliquant mieux les consignes. On débute mal la deuxième période, on revient encore au score, puis là trou noir. Notre rencontre n’est pas digne d’une équipe professionnelle. Pour toutes ces raisons on a à coeur de se remobiliser, de montrer un autre visage et un autre état esprit demain.

L’équipe n’a toujours pas remporté de victoires en match officiel à la maison, est ce que c’est un « poids » pour les joueurs?

A.F : Non, ce n’est pas forcément un poids. Je pense que Nantes est une meilleure équipe que nous. Face à eux on a fait un bon match mais malheureusement ça n’a pas suffit pour battre le « H » qui  je pense, jouera les premiers rôles cette année en Lidl Star Ligue. En revanche, le match de Coupe EHF contre Zamet est une énorme déception car c’est une équipe qui était vraiment à notre portée. On a à coeur de pouvoir gagner notre premier match, qui plus est à la maison, pour ne pas entrer dans une spirale négative et accrocher le wagon du dessus au classement.

Après deux journées, Sélestat présente le même bilan que l’US Créteil. Est ce que cette rencontre, aussi tôt soit-elle dans le calendrier du championnat, est déjà une rencontre de « la peur »?

A.F : Je pense que ce n’est pas forcément le match de la peur. On ne va pas entrer sur le terrain avec la boule au ventre. Mais le match est capital, il faut décrocher la victoire pour la confiance, pour travailler plus sereinement au moins au niveau comptable. Les deux équipes ont zéro point et espèrent lancer leur saison. Mais je ne pense pas que le match soit un match de la peur. Il est très important pour débuter la saison, et ne pas s’engluer dans le fond de ce classement.

Sélestat a joué ses deux premiers matches à la maison, des matches perdus de peu (face à Aix puis Saint-Raphaël), peux tu nous parler de cette équipe alsacienne?

A.F : Il y a deux trois joueurs que je connais bien, notamment Thibaut Minel (ex cristolien) ou Antoine Gutfreund que j’ai côtoyé en sélections jeunes. Séléstat est une équipe qui se bat, qui ne rechigne pas aux tâche un peu plus pénibles comme le repli défensif, qui se bat avec des valeurs. Sélestat à largement sa place en première division donc il faut s’attendre à un dur combat mercredi car ce sera un match très très dur.

Vous entamez une quinzaine avec deux rencontres au Palais des Sports (réceptions de Sélestat puis Chambéry), est-ce là l’opportunité de vraiment lancer cette saison 2016-2017 ?

A.F : On attend beaucoup de ce match là (ndlr : demain face à Sélestat) pour pouvoir inscrire nos premiers points au compteur. Chambéry sera un match difficile, face à une équipe où les postes sont doublés voir triplés. Ce ne sera pas une partie de plaisir. Mais pour le moment on se consacre exclusivement au match face à Sélestat où il faudra essayer de finir ce match avec les deux points de la victoire. 

As tu un message à faire passer aux supporters cristoliens à la veille du match?

A.F : Qu’ils continuent à venir nous supporter nombreux, comme ils l’étaient face à Nantes et Rijeka. Ils nous sont d’une aide très très utile. Il faut les remercier et terminer ce match par une victoire car eux aussi méritent des victoires comme nous les joueurs.

Pour conclure, as tu un message ou une petite anecdote pour Antoine Gutfreund (Sélestat AHB) que tu retrouveras sur le terrain demain?

A.F : Une anecdote c’est difficile, il est trop sage. En tout cas ça me fait plaisir qu’il soit dans un club où il a plus de temps de jeu, où il peut évoluer au poste d’arrière et je lui souhaite un très bon match. J’espère qu’on ira boire une bière ensemble après le match mais avec la victoire pour Créteil.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :