> Le club>Actualités

Étienne MOCQUAIS, le retour plein de promesses

De retour à l’USCHB à la suite d’un prêt d’un an à Pontault-Combault (PROLIGUE), le jeune ailier gauche Étienne MOCQUAIS a faim de ballons et très envie de débuter la saison avec les couleurs bleu et blanc. Interview.

Étienne, tu es de retour au club après un an à Pontault-Combault et un Mondial avec les U21. Comment ça va ?

Étienne MOCQUAIS : Ça va bien qu’un peu fatigué. J’ai bien récupéré pendant les vacances après ces championnats du monde qui clôturent l’histoire de notre génération en bleu. Et maintenant, l’US Créteil.

Comment s’est passé ce Mondial en Algérie ?

ÉM : Au final, nous avons une médaille. Pas celle que nous voulions mais on s’en satisfait parce que cela fait quatre médailles en quatre ans, c’est un bon résultat. On a pris du plaisir à jouer ensemble mais toute bonne chose a une fin.

Tu donnes rendez-vous à ce maillot bleu…?

ÉM : C’est un objectif en ayant connu les sélections jeunes mais je ne pense pas à ça tous les jours. Le plus important est l’équipe et l’aspect collectif. J’espère que nous allons faire une belle saison. Ensuite, le reste, on verra si ça vient.

Une belle saison, tu en sors d’une avec Pontault-Combault…

ÉM : Oui, que ce soit collectivement ou personnellement, cela s’est bien passé. Maintenant, je regardais plus l’aspect collectif parce qu’au fil de la saison, l’objectif se précisait. Ce qui n’était pas le cas en début de saison. Du coup, en gagnant des matchs, on s’est rendu compte qu’il y avait quelque chose à faire. Nous avons conclu l’aventure en demi-finale des play-offs mais cela reste une aventure très positive. J’espère pouvoir apporter l’expérience prise cette saison-là. Elle m’a aidé à enchaîner les matchs, à relever la tête dans les moments difficiles.

« Si je peux apporter autant qu’Hugo, tant mieux ».

L’effectif de l’US Créteil Handball n’est pas une inconnue pour toi…

ÉM : Oui, je connais tous les joueurs hormis les dernières recrues. Je ferai leur connaissance au stage dans les Pyrénées. Je pense que cela va bien se passer si tout le monde est à fond et dans le même sens.

Quels sont tes objectifs ?

ÉM : Collectivement, je veux que l’on fasse une bonne saison et que l’on remonte en Lidl Starligue. Personnellement, je veux pouvoir trouver beaucoup de plaisir à jouer et je l’espère a minima faire la même bonne saison que l’année dernière. Si j’ai de moins bonnes prestations mais que j’apporte à l’équipe et que tout va bien, cela m’ira aussi.

Tu succèdes au poste à un grand joueur qui nous a quitté, Hugo DESCAT, quelqu’un que tu connais bien. Pas de pression particulière ?

ÉM : Non, pas de pression particulière. Je vais jouer mon jeu et ça va le faire. Hugo a occupé le poste pendant plusieurs saisons. Cela reste un grand joueur qui est passé ici et qui a réalisé de belles chose à haut niveau. Je ne me compare pas, je vais faire mon truc à moi. Si je peux apporter autant que lui, tant mieux.

Tu restes en contact avec lui ?

ÉM : Oui, on s’appelle très souvent. On échange sur beaucoup de choses dont le handball puisque c’est un peu ce qui nous lie.

Il laisse une place pour tirer les pénaltys. Victor ALONSO et Antoine FERRANDIER le font aussi. C’est un exercice qui te plait ?

ÉM : Je respecte l’ancienneté et je pense qu’ils sont bons pour ça. J’aime tirer les pénaltys et si on fait appel à moi, je répondrai présent. En tout cas, à l’entraînement, je continuerai à en tirer pour être prêt si on a besoin de moi.

S’entraîner face à Mickaël ROBIN et son expérience, cela va être bénéfique ? Un petit défi ?

ÉM : C’est sûr que les années passent et le niveau augmente. Mika est un grand gardien avec qui je ne me suis jamais entraîné. Cela sera intéressant et enrichissant.

On sent que tu as hâte de retrouver le terrain…

ÉM : Oui, les vacances c’est bien mais le ballon, le terrain, faire du handball, ça manque.

Autres articles

Suivez nous

Inscription à la newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter du club, il vous suffit de saisir votre courriel :